0 2 min 1 mth

Voilà sans doute un des sujets les plus polémiques du moment. Eh oui, chez nos écolo-franchouillards, quelques modestes éjaculations jubilatoires de CO2, sont bien plus préoccupantes que les conflits planétaires. Ces khmers verts rétrogrades sont des tenants de l’immobilité, voire de la décroissance. A force d’absurdes circuits courts (plus de mandarines corses à Lille?), ils pensent nos contraindre à retourner dans nos grottes et y rester à jamais. La tempérance qu’ils prônent rappelle furieusement les sinistres ligues de vertu du temps jadis.

Ils croient tenir la martingale leur permettant de dicter leurs volontés. Ils s’affichent comme les nouveaux maîtres de nos consciences et de nos allées et venues.

Ne soyez pas dupe. Seul ce curieux pouvoir sur les âmes intéressent ces écolo-terroristes, le reste ils s’en fichent.

De tout temps, on a eu de ces gourous rigoristes. Voilà revenus ces Savonarole aux petits pieds. Depuis l’aube de l’humanité, ils n’ont pas cessé de nous emm*** avec leur moraline à deux balles.

A présent ces lâches propagent cette éco-anxiété jusque dans les têtes de nos bambins. Réagissez, ne vous laissez plus faire.

Leurs mantras sont le plus souvent ineptes et reposent en grande partie sur une nature bienveillante et disneyisée. Une irréalité absolue leur sert de guide.

Oui, il existe un plaisir de rouler ; et même de rouler vite. Oui les ballades en voiture sont de magnifiques souvenirs. Oui les déplacements motorisés d’un bout à l’autre de l’Europe ont formé notre jeunesse.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *