0 2 minutes 1 semaine

Ce texte s’articule avec : Avis. MuseumTV. Gauguin déraison du jouir. Primitivisme à sens unique. Les plus grands peintres. 8/10

Le bougre de la « Maison du Jouir » a quand même été assez égoïste, pour refiler sa syphilis, sans doute dès 1886, à de nombreuses autochtones, jusqu’en 1903. Le terme « syphilis » est cité en 1893 et la mention claire d’un rapport contaminant en 1995. Il avoue des rapports avec des prostituées dès l’âge de 17 ans. L’infection pourrait donc être bien plus ancienne.

Et ce lourd bagage, cette lourde responsabilité pour les contaminations d’après, on ne les soulignent jamais assez. Il n’y a pas d’immunité pour l’artiste (hum).

Pour nos contemporains, il passerait aussi pour un pervers pédophile : Marie-Rose Vaeoho a couché avec lui, alors qu’elle n’était âgée que de treize ans. 

Suite à un duel, il a été blessé sévèrement à la jambe. Cela ne s’est jamais arrangé, et les douleurs étaient importantes, en rapport avec le risque infectieux majeur.

Il était dépressif, c’est un fait. Il faut bien distinguer cependant la dépression endogène qui fut la sienne, des autres. La dépression endogène est une maladie grave qui se termine souvent par un suicide. Or Gauguin a fait plusieurs tentatives « sérieuses ». Alors que dans les autres dépressions sont plus légères, conjoncturelles, et s’effacent bien plus facilement.

  • Aujourd’hui, les médicaments antidépresseurs bien dosés, améliorent grandement ces troubles profonds de l’humeur. Et les électrochocs aussi, mais cela on n’a plus le droit de le dire.

Son appétence pour la drogue et l’alcool, sont du même « tonneau », si je peux me permettre cette boutade.

Et pourtant c’est encore autre chose qui le fera mourir : une rupture d’anévrysme.

https://my.museumtv.art/content/les-plus-grands-peintres-du-monde-paul-gauguin

https://peintresetsante.blogspot.com/2012/09/la-syphilis-de-gauguin.html

https://www.quaibranly.fr/fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *