0 2 minutes 2 mois

Une liste imparfaite, non exhaustive et volontairement polémique des nouvelles attributions médicales pourrait ressembler à ceci :

  1. – Référent permanent, lien social.
  2. – Grand organisateur de la naissance, de l’amour et de la mort.
  3. – Gérant du mal de vivre.
  4. – Héritier des abandonnés.
  5. – Juge de paix, Substitut de l’autorité.
  6. – Dépositaire du secret
  7. – Gardien des traditions
  8. – Pygmalion
  9. – Grand gourou
  10. – Grand argentier de la sécurité sociale
  11. – Assistante sociale de luxe
  12. – Curé de campagne, pasteur, rabbin ou imam
  13. – Père, mère, grand-père, grand-mère

* Gérant du mal de vivre

  • * Le médecin se retrouve là encore confronté à toute une pathologie sociale directement issue de l’éclatement des structures d’accueil (famille, paroisse…) et de l’évolution des modèles sociologiques fondamentaux qui nécessite une réponse autre que celle enseignée à la Faculté. Le dialogue :
  • –  » Docteur, j’ai mal à la tête »
  • –  » Prenez de l’aspirine » Transposé en :
  • –  » Docteur, j’ai perdu mon travail et ma femme m’a quitté »
  • –  » Prenez du Valium* » Résume bien l’incongruité de la réponse parfois apportée. Là encore, une formation autre que l’empathie naturelle de chacun, à la prise en charge de ce mal de vivre qui déferle quotidiennement dans nos consultations est nécessaire. Désolé Mamie…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *